L’Hypnotiseur – Lars Kepler

CHRONIQUE LIVRE #41 : L’Hypnotiseur – Lars Keppler

(510 pages)

Résumé : 

« Erik Maria Bark, un psychiatre spĂ©cialisĂ© dans le traitement des chocs et traumas aigus, a longtemps Ă©tĂ© l’un des rares vĂ©ritables experts de l’hypnose mĂ©dicale. Jusqu’au jour oĂč une sĂ©ance d’hypnose profonde a mal, trĂšs mal tournĂ©. Sa vie a frĂŽlĂ© l’abĂźme et, depuis, il a promis de ne plus jamais hypnotiser. Dix annĂ©es durant, il a tenu cette promesse.
Jusqu’Ă  cette nuit oĂč l’inspecteur Joona Linna le rĂ©veille. Il a besoin de son aide. Josef, un adolescent, vient d’assister au massacre de sa famille. Sa mĂšre et sa petite soeur ont Ă©tĂ© poignardĂ©es, mutilĂ©es et dĂ©pecĂ©es sous ses yeux. Le corps lardĂ© de centaines de coups de couteau, Josef vient d’ĂȘtre hospitalisĂ©, inconscient et en Ă©tat de choc. Mais il est le seul tĂ©moin du carnage et Joona Linna, pris dans une course contre la montre, veut l’interroger sans tarder. Car tout indique que l’assassin est maintenant aux trousses de la soeur aĂźnĂ©e de Josef, mystĂ©rieusement disparue. Et pour lui, il n’y a qu’une façon d’obtenir un quelconque indice de l’identitĂ© du meurtrier : hypnotiser Josef.
Tandis qu’il traverse un Stockholm plus sombre et glacial que jamais, Erik sait dĂ©jĂ  que, malgrĂ© toutes ses protestations, il brisera sa promesse pour tenter de sauver une vie. Ce qu’il ne sait pas, c’est que la vĂ©ritĂ© que porte Josef va changer sa vie. Que son fils est sur le point d’ĂȘtre enlevĂ©. Et qu’en rĂ©alitĂ©, c’est pour lui que le compte Ă  rebours vient de commencer. »

41-d0ULEwFL._SX297_BO1,204,203,200_

 

Avis : Quand j’ai trouvĂ© « L’hypnotiseur » dans une boutique de livres d’occasion j’ai carrĂ©ment sautĂ© dessus (non mais le pire c’est que je blague pas… haha). Il me faisait de l’Ɠil depuis longtemps mais le prix calmait mes ardeurs car je n’Ă©tais pas sĂ»re d’apprĂ©cier vraiment ma lecture. Alors pour quelques euros je ne me suis pas privĂ©e et je suis rentrĂ©e Ă  la maison avec. Toute ravie je l’ai commencĂ© sans plus tarder car il faut pas se mentir, 510 pages ça ne se lit pas comme ça. Alors que dire de ce bouquin, tout d’abord parlons de l’auteur que je ne connaissais absolument pas, ce n’est qu’aprĂšs avoir tournĂ© la derniĂšre page que j’ai su que Lars Kepler Ă©tait en fait le pseudonyme d’un couple d’Ă©crivain mariĂ© : Alexandra et Alexander Ahndoril. Ce « sympathique » thriller Ă  donc Ă©tĂ© Ă©crit Ă  4 mains !

Pour une fois je ne vais pas vous raconter tout de suite le synopsis de l’histoire, je vais garder un peu de mystĂšre autour de ce bouquin. Le dĂ©but est un peu long Ă  se mettre en place, j’avoue parfois avoir Ă©tĂ© un peu perdue, les auteurs sont suĂ©dois et ils ne sont pas avare sur les rĂ©fĂ©rences aux sonoritĂ©s de leur pays comme pour les noms de famille ou les endroits. C’Ă©tait assez compliquĂ© de suivre par moment. Le livre donne Ă©normĂ©ment d’informations et il faut ĂȘtre pas mal concentrĂ© et s’accrocher si on ne veux pas ĂȘtre paumĂ© et tout confondre. En effet, tout au long de l’histoire on va suivre deux intrigues voir jusqu’Ă  3 qui se mĂȘlent pour finalement se rejoindre.

Un des gros points positifs malgrĂ© tout c’est l’action. Il y a Ă©normĂ©ment de retournements de situations, on a pas le temps de reprendre nos esprits que dĂ©jĂ  de nouvelles choses se passent, tout se dĂ©roule Ă  100 Ă  l’heure. Le lecteur est constamment tenu en haleine, on suit l’enquĂȘte d’Erik et du policier Joona d’un cĂŽtĂ© pour retrouver Benjamin, le fils unique d’Erik et de sa femme Simone et d’un autre cĂŽtĂ© on suit parallĂšlement Simone et le pĂšre de celle-ci, ancien flic pour Ă©galement retrouver Benjamin mais chacun de leur cĂŽtĂ©. J’avoue que c’est assez frustrant car chacun Ă  des informations au compte goutte qui, si elles Ă©taient assemblĂ©es, dĂ©mĂȘleraient l’affaire plus rapidement.

Pour continuer de parler de l’enquĂȘte et rester au cƓur du sujet, j’ai adorĂ© qu’Ă  partir de la moitiĂ© du livre Ă  peu prĂšs il y ait un bond dans le temps. Toute la durĂ©e de l’enquĂȘte se passe sur le mois de dĂ©cembre et au milieu du livre Erik se plonge dans ses souvenirs de « docteur expert en hypnose » et on le suit 10 ans auparavant tout cela. J’ai adorĂ© c’Ă©tait un passage trĂšs intĂ©ressant et addictif (moi qui adore tout ce qui touche aux hĂŽpitaux psychiatriques, aux psychiatres, aux thĂ©rapies sur des personnes mentalement malades, j’ai Ă©tĂ© servie). On le dĂ©couvre dans ses sĂ©ances d’hypnose en groupe afin de dĂ©mĂȘler qui pourrait bien en vouloir Ă  son fils Benjamin. J’ai toujours Ă©tĂ© intĂ©ressĂ©e par la maniĂšre dont un cerveau malade pense et rĂ©flĂ©chi comparĂ© Ă  un cerveau « sain ». C’est sans doute pour ça que j’adore les histoires avec des psychiatres, voir la maniĂšre dont ils analysent pour trouver le pourquoi du comment la personne agit de cette maniĂšre, comment elle dĂ©duit que ce qu’elle fait est une bonne chose alors que c’est un acte cruel et de quelle maniĂšre son cerveau dĂ©rangĂ© dĂ©forme la vĂ©ritĂ©. C’est un livre trĂšs intĂ©ressant et prenant de ce cĂŽtĂ©-la, l’auteur explore les trĂ©fonds du psychisme humain.

Les personnages de ce polar sont trĂšs complexes. Erik et Simone n’ont pas une relation toujours facile, on voit qu’ils s’aiment malgrĂ© le fait qu’il y ai eu des trahisons. On ressent leurs blessures, on voit leur failles, mais on voit Ă©galement qu’ils veulent recoller les morceaux. On comprends que ces deux-là ont vĂ©cus beaucoup de chose, comme les multiples fausses couches, la maladie de Benjamin, la coucherie d’Erik… Ils essaient de continuer d’avancer, se pardonnent beaucoup de fautes etc. J’ai beaucoup aimĂ© leur relation qui, Ă  l’inverse de beaucoup de livres, n’est pas toujours rose et dĂ©peint parfaitement une relation amoureuse dans la vie rĂ©elle avec ses coups durs et ses bons moments. Ce livre est vraiment bien construit niveau personnages, ils ont chacun des personnalitĂ©s poignantes et parfois inhumaines.

Une des principales choses qui fait Ă  mon avis un bon triller est la surprise. Ce moment ou on pensait ĂȘtre sur d’une chose et oĂč l’auteur nous envoit complĂštement dans une autre direction. Ce bouquin est bourrĂ© de ce genre de surprises. Beaucoup de rĂ©vĂ©lations sont faites, certaines qu’on est en moyen de deviner et d’autres qui nous tombent sur le coin de la gueule mais qui s’emboĂźtent parfaitement avec la logique du bouquin et lĂ  on se dit « mais bien sĂ»r pourquoi je n’y ai pas pensĂ© avant ! ».

C’est Ă©videmment un livre que je recommande cela reste un petit pavĂ© de 500 pages mais une fois plongĂ© dans le cƓur de l’histoire il est dur de s’en dĂ©tacher. PremiĂšre fois que je dĂ©couvrais un livre de ces auteurs comme je le disais plus haut et je dois dire qu’ils ont une trĂšs jolie plume. Le livre à un rythme effrĂ©nĂ© qui nous oblige Ă  tourner les pages une par unes pour connaitre enfin le fin mot de cette histoire.

Pour la note : 16,5/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s