Night School, tome 5 : Fin de partie – C.J Daugherty

CHRONIQUE LIVRE #28 – Night School, tome 5 : Fin de partie – C.J Daugherty
(414 pages)
Résumé: 

« Une saison pour aimer, une saison pour mourir…

A Cimmeria, la paranoïa a enfin cessé: la taupe a été débusquée, mais à quel prix ! Les pertes sont lourdes et les Nocturnes, un genou à terre, sont obligés de battre en retraite pour panser leurs plaies.
Nathaniel a remporté la bataille, pourtant sa victoire a un goût amer et il ne semble pas décidé à porter le coup final, malgré la monnaie d’échange qu’il possède et les enjeux colossaux de cette guerre farouche.
C’est désormais à Allie de garder la tête froide dans cette fin de partie ou, plus que jamais, amour et pouvoir avancent main dans la main. »

night-school,-tome-5---fin-de-partie-638407

Avis : Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de Night School, tome 5, le dernier volet de la fameuse saga de C.J Daugherty. Bon sans surprise, j’ai beaucoup aimé et j’étais assez triste d’en avoir fini avec Cimmeria, Allie Sheridan, le beau Carter et tout les autres seniors de la Night School auxquels je m’étais attachée au fur et à mesure des tomes.

Dernier tome de la série donc que je ne peux vous en dire sans vous spoiler atrocement si vous commencez à peine à découvrir l’univers de l’auteur (bandes de petits chanceux). Ce que je peux vous en dire en revanche c’est mon ressenti maintenant que j’ai tourné l’ultime page du dernier bouquin. Comme je l’avais dit dans la chronique du tome 3, la pause que j’avais faite après avoir lu les deux premiers tomes a sûrement été bénéfique pour moi, car elle m’a permise de ne pas me lasser de la gue-guerre et du conflit principal qui dirige les 3 derniers tomes. Je ne me suis pas lassée une seconde. J’ai même eu du mal à lâcher le livre, avant de le commencer je me suis dit « ok c’est le dernier alors tu prends ton temps… Et le résultat ? En deux jours il était lu (oui je sais plus faible que moi ça n’existe pas haha). Beaucoup de monde a été soulagé en terminant cette saga et c’est vrai que je ressens un peu pareil, 5 tomes c’est long à enchaîner, l’histoire traîne un peu en longueur je ne peux pas dénigrer ça, l’auteur aurait pu en faire une simple trilogie.

Si vous ne connaissez pas encore « Night School », on fait la connaissance d’Alyson Sheridan une jeune fille rebelle qui fait son entrée à Cimmeria, une mystérieuse école pleine de mystères, et qui rejoindra par la suite les rangs d’une organisation secrète : La Night School. Au fil des tomes, elle tombera amoureuse, créera des amitiés, se mettra en danger (un nombre incalculable de fois), trempera dans des histoires de familles, de pouvoir et d’argent, mais nous captivera toujours et nous donnera envie de savoir la suite de ses aventures. Un des principaux adjectifs que j’attribuerais à cette saga c’est : addictif. La plume de l’auteur est fluide, simple, ça se lit très vite.

Maintenant que j’en ai terminé, et en repensant aux différents personnages, je trouve Allie assez égocentrique : oui elle pense aux autres mais elle est surtout constamment aveuglée par ses propres problèmes et sa petite personne pour penser réellement à autre chose qu’à elle-même et ses propres histoires d’amour. Je la trouve certes courageuse, gentille et tête brûlée mais je trouve aussi que c’est une girouette. Parfois j’ai eu envie de la secouer et de lui dire « eh ma vieille quand tu prends des décisions tu assumes, bouge toi, te mets pas en danger comme ça bêtement ». Parlons maintenant du beau Carter, depuis le début je l’ai préféré à Sylvain même si la fin m’a laissé un léger goût amer, j’aurais bien aimé que l’auteur fasse les choses autrement. Les autres seniors et professeurs m’ont toujours autant plu, je les ai trouvés attendrissant, à eux tous ils forment une grande famille et veillent les uns sur les autres, et j’ai apprécié que dans un roman les adultes soient présents et montrent que c’est eux qui décident et prennent les décisions. Bien trop souvent, quand les personnages principaux sont des adolescents de 16-17 ans, ils prennent trop de responsabilités, mettant leur vies en danger alors qu’ils ne sont même pas encore des adultes. J’ai aimé ce côté encadré même si au fond on sait que les ados n’écoutent jamais vraiment les conseils…

Pour terminer ici ce court avis, je voudrais revenir sur le final, j’aurais vraiment apprécié un épilogue et peut-être même un sixième volet (moi maso ? non non). J’ai trouvé que dans les 20 dernières pages tout s’enchaînait trop vite et de façon un peu brouillon. En tout cas, une chose est sûre, je vous conseille fortement et chaleureusement cette histoire, comme moi et j’en suis certaine vous vous attacherez à chacun d’eux, malgré le côté un peu redondant de l’intrigue, il y a toujours de l’action, on ne s’ennuie jamais, il y a de jolies histoires d’amour, des conflits, des combats et beaucoup d’adrénaline. Personnellement mes tomes préférés étaient les 3 premiers. Laissez vous tentez par cette histoire, qui n’a rien de fantastique et qui vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page je vous le garanti 😉

Gros coup de cœur.
Pour la note, je mets un 17/20.

Publicités

2 réflexions sur “Night School, tome 5 : Fin de partie – C.J Daugherty

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s