Avant le Labyrinthe : L’ordre de tuer – James Dashner

CHRONIQUE LIVRE #18: L’Épreuve, le préquel : Avant le Labyrinthe : L’ordre de tuer – James Dashner 

(348pages)

Résumé: 

« Avant que le WICKED ne soit formé, avant que le bloc ne soit construit, avant que Thomas n’entre dans le labyrinthe, des éruptions solaires frappent la terre et l’humanité s’enlise dans la maladie.

Mark et Trina étaient là quand tout cela est arrivé, et ils ont survécu. Mais survivre aux éruptions solaires était facile par rapport à ce qui est arrivé après. Maintenant, une maladie de rage et de folie se propage à travers l’Est des États-Unis, et il y a quelque chose de suspect sur ​​son origine. Pire encore, elle est en mutation, et tout porte à croire qu’elle va amener l’humanité à genoux.
Mark et Trina sont convaincus qu’il y a un moyen de sauver ceux qui sont restés en vie avant de sombrer dans la folie. Et ils sont déterminés à trouver ce moyen – si ils réussissent à rester en vie. Parce que dans ce nouveau monde dévasté, chaque vie a un prix. Et pour certains, vous valez plus mort que vif. »

Lépreuve

51Zbrp0T+aL

« Peur ? Tant mieux. Un bon soldat a toujours peur. Rien de plus normal.

C’est ta réaction à cette peur qui va te grandir ou te détruire. »

Avis : J’ai décidé, comme avec ma chronique précédente, d’écrire mon avis à chaud pour être sure de ne rien oublier de mon ressenti sur ce petit bouquin (enfin petit… 348 pages c’est pas rien quand même haha). Alors me voilà partie. Bon déjà première chose que je pourrais vous en dire c’est que je n’ai pas eu le coup de cœur. Comme beaucoup de monde, je me suis laissée tenter y’a de cela au moins une bonne année par la trilogie de l’Épreuve par James Dashner, que j’avais bien appréciée dans l’ensemble. J’avais adoré le Labyrinthe, un peu moins la Terre Brûlée que j’avais trouvé un peu longuet par moment, pour finir par le Remède Mortel qui m’avait laissé un peu sur ma faim avec un tout tas d’interrogations auxquelles je n’avais pas eu les réponses ! Quel plaisir alors de voir que l’auteur publie un nouveau roman, un préquel plus exactement pour nous expliquer comment tout cela s’est mis en place. Avant de me plonger dans ce bouquin j’avais pas mal d’attentes, je voulais avoir des réponses et j’ai été vite déçue en lisant le résumé de savoir qu’on ne retrouverait pas Thomas et la bande. Avant de vous parler un petit peu de l’histoire, je précise qu’à mon sens il est bien d’avoir lu la trilogie avant de se plonger dans ce préquel. Voyez le comme un tome 4 et non pas une oeuvre introductive. Il apporte des réponses sur « la Braise », ce virus qui rend fous les êtres humains et s’est emparé de la quasi totalité de la population. Mais il éclaire également sur pas mal de points sombres. Vous les comprendrez donc alors que si vous n’avez pas lus les trois autres tomes, ce ne sera que des mots. Après bien sûr vous faites ce que vous voulez haha, étant donné que ce sont des personnages différents vous pouvez très bien lire celui-là en prem’s.

L’histoire commence par un prologue, où j’ai eu le plaisir de retrouver brièvement Térésa et le jeune Thomas. Dans ce prologue, Thomas est allongé sur une table, endormi, prêt à être envoyé dans la Boite. Puis vient le premier chapitre, 13 ans avant le labyrinthe, qui restera la période sur laquelle se concentre le livre. On va donc faire la connaissance de nouveaux personnages comme je le disais plus tôt dont Mark, un jeune homme de 17ans, Trina, Alec, un homme plus âgé ancien militaire, Lana, une ancienne infirmière, et trois autres adolescents, plus facultatifs : Misty, Darnell et celui qu’on appelle Crapaud, tous rescapés des éruptions solaires terribles qui se sont emparées de la Terre. Essayant de reconstruire leur vies dans un village de fortune, la bande et d’autres personnes se croyaient désormais un peu en sécurité jusqu’au jour où un berg se pose sur leur sol. Plusieurs hommes inconnus les mitraillent de fléchettes empoisonnées d’un mystérieux virus. A partir de ce moment là, ils n’auront pour but que de connaitre la vérité, et de trouver un fameux remède pour mettre fin à cette mortelle pandémie. Un des points que j’ai adoré de ce bouquin est la manière dont l’auteur la raconte. Je m’explique, l’auteur raconte deux époques. On va tout d’abord suivre la petite bande, leur histoire se déroule actuellement, quelque temps, 1 an il me semble si je ne me trompe pas, après les éruptions solaires qui ont transformé la Terre en Terre Brûlée. Nous les suivons donc pour savoir comment ils s’en sortent, comment ils gèrent l’arrivée et les effets de ce nouveau virus appelé : La Braise. Parallèlement on se retrouve projetés dans les souvenirs de Mark à travers ses cauchemars quand il repense à cette fameuse journée où les éruptions solaires ont éclaté et changé sa vie irrémédiablement. On découvre alors comment cela s’est déroulé, la folie des gens quand ils se croient condamnés, sa rencontre avec celui qui deviendra son meilleur ami : Alec.

Concernant les personnages, je vais pas avoir grand chose à dire, il y en a aucun que j’ai pris en grippe je les ai tous bien aimé, à différents degrés. Pour parler du personnage principal Mark je l’ai trouvé extrêmement courageux pour son âge et pour les horreurs qu’il a à vivre et à endurer. Mon préféré reste Alec. Ancien militaire, et le plus âgé de la bande, j’ai aimé qu’il prenne toujours les devants et dirige ces pauvres jeunes paumés et dépassé par la situation. C’est typiquement le genre d’Hommes qui donnerait sa vie pour sauver le reste du Monde et j’ai aimé cela. On voit qu’il est intelligent, combatif et réfléchi, il donne toujours des conseils. Son côté bougon m’a fait souvent sourire au fil des pages, il râle souvent mais on voit qu’il a un bon fond. Sa relation avec Mark n’a pas besoin de mots, ça crève les yeux qu’ils s’apprécient comme un membre de leur famille, ils sont proches et se sauvent la vie à tour de rôle j’ai trouvé cela très attendrissant.

On passe maintenant aux côtés moins agréables de ma lecture, pour vous justifier pourquoi je n’ai clairement pas eu de coup de cœur. A la moitié du livre, je me suis fait une réflexion qui ne m’a pas quitté jusqu’à la dernière page. Il y a énormément d’informations, beaucoup beaucoup de détails… Peut-être trop? Je trouve qu’il y a d’innombrables choses à imprimer et j’ai eu tendance à me perdre parfois dans cette montagne de détails « techniques ». Bien sûr il faut des explications pour comprendre leur calvaire, le monde où ils vivent, leur course contre la montre, etc… Mais pour ma part j’ai trouvé cela un peu dérangeant. Par contre pour terminer sur des points positifs car j’ai été ravie de découvrir ce préquel, James Dashner nous livre des chapitres courts et ça c’est quelque chose de très intéressant dans un livre car ça nous permet de ne pas nous ennuyer ou de nous lasser en plein milieu à cause de la longueur interminable, ça donne envie (en tout cas à moi haha) justement de lire un chapitre et puis un autre et encore un autre et en un rien de temps on dévore le livre. Un des derniers points que j’aimerais souligner c’est l’excellent travail de l’auteur sur ce monde post-apocalyptique. Il a réussit à créer un monde qui fait froid dans le dos, différent de ceux qui existent déjà, et qui rend le tout très addictif.

Enfin pour clore cette chronique, je parlerais de l’épilogue de ce livre, que j’ai trouvé très intelligent et bien pensé. Il rebondit très bien sur le Labyrinthe. Si vous vous désirez des réponses, foncez achetez ce préquel. Ce tome complément de la trilogie vous fera passez un agréable moment et pensez à vous hydratez car il vous donnera surement chaud si vous atterrissez sur la Terre Brûlée 😉

Pour la note je lui mettrais un 14,5/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s