Parfaite – Caroline Kepnes

CHRONIQUE LIVRE #16: Parfaite – Caroline Kepnes 

(478pages)

Résumé:

« Je sais tout de toi. Tu es parfaite. Je t’aimerai à la vie, à la mort. Tu es à moi pour toujours. Lorsque Beck pousse la porte de sa librairie, Joe est immédiatement sous le charme. Ravissante, effrontée, sexy, elle est tout simplement tout ce qu’il cherche chez une femme. Et quand Joe aime, il est prêt à tout pour parvenir à ses fins… Quelques semaines plus tard, la vie de Beck n’a plus de secrets pour Joe. Il a trouvé son nom, son adresse, s’est procuré accès à ses emails, il la suit virtuellement sur les réseaux sociaux et physiquement dans les rues de New York.

Avec un peu d’organisation, une  » vraie  » rencontre est vite provoquée, et comment résister à un garçon qui devance vos moindres désirs, semble deviner vos pensées les plus intimes ? Et lorsque des personnes de l’entourage de Beck sont victimes d’accidents macabres, c’est tout naturellement dans les bras de Joe que se réfugie la jeune femme. Mais si Beck ignore l’ampleur de l’obsession de son nouveau petit ami, Joe ne connaît pas non plus toutes les facettes de sa bien-aimée… « 

41zV9kQKCdL

« Tout le monde essaie de s’améliorer, perdre trois kilos, lire cinq livres, aller au musée, acheter un disque de musique classique… l’écouter… et savoir l’apprécier. Mais ce que les gens veulent faire en réalité, c’est manger du pop-corn, lire des magazines, acheter des albums de pop. »

Avis : Avant toute chose, avant de vous parler de l’histoire, des personnages, de leurs relations, etc… J’aimerais revenir sur comment j’en suis venue à lire ce bouquin. J’avais repéré ce bouquin à la Fnac une aprèm où j’étais allée acheter un poche et la couverture m’avais immédiatement tapée dans l’œil. Non mais mattez ça ne me dite pas qu’elle n’accroche pas l’œil je ne vous croirais pas. Le blanc immaculé qui contraste avec ce beau rouge qui fait penser à du sang et qui s’échappe de ses cheveux : sublime. Alors là je vois « thriller » je me dis « waou pile ce que j’aime, voyons le résumé » et la résumé très alléchant, psychologique, quelque chose qui peut vraiment me plaire. Et récemment je me suis lancée, pourquoi pas cela fait longtemps que je ne m’étais pas plongée dans un bon thriller, et là malheureusement, après avoir tournée la dernière page je peux dire que ce livre à été une déception.

Pour vous racontez un petit peu de quoi ça parle, on fait la connaissance de Joe, un libraire qui m’a foi à l’air bien sous tous rapports, qui fait la connaissance de Beck, à la librairie et tombe immédiatement sous son charme. On va suivre alors de quelle manière Joe réussi a s’infiltrer dans la vie de cette jeune femme, lui faisant oublier son ex, ses meilleures amies, l’espionnant via ses emails et ses posts Twitter. Bien loin de dénigrer la plume de l’auteur que je trouve fluide et simple à suivre j’ai trouvé que l’utilisation à trop grosse dose de grossièretés n’est pas utile (on est pas dans fifty shades of grey là faut pas déconner, elle est censée narrer un thriller… m’enfin bon). Pour en parler plus en profondeur, je dirais que si vous cherchez un livre qui va vous donner des frissons ce n’est clairement pas ici que vous allez le trouver. Pour moi je ne qualifierais pas ce livre de thriller bien que oui, le petit Joe tue des gens, il est aussi effrayant qu’une mouche en vérité, qu’on se le dise. Malheureusement à aucun moment de l’histoire je n’ai eu peur pour Beck, pourtant les actions de Joe sont malsaines je dis pas, je trouve inconcevable de pirater une adresse, un compte et de fouiller dans les affaires personnelles de son conjoint, mais je n’ai pas réussi a éprouver d’empathie pour Beck parce que tout simplement pour moi, elle n’était pas en réel danger. On ne retrouve pas cette ambiance angoissante qu’on retrouve normalement dans ce genre de livre.

Je vais aborder maintenant la personnalité des personnages principaux de ce bouquin. Tout d’abord Joe, j’ai aimé la passion qu’il avait pour les livres, moi-même j’en suis passionnée et ça a renforcé en moi l’idée que je voulais travailler dans ce domaine. Joe d’après la quatrième de couverture, et ses actions le confirment clairement, est un psychopathe, un détraqué et pourtant j’ai réussi à plus m’attacher à lui qu’à Beth qui subit tout ça. Vous devez surement vous dire que sa tourne pas rond chez moi haha mais l’auteur décrit vraiment bien ce qu’il ressent à chaque instant, et pour lui il n’agit jamais mal, il a l’impression de la sauver de ses démons, il est persuadé qu’elle est « parfaite », ne fait pas attention à ses mauvais côtés, il est persuadé qu’ils sont fait l’un pour l’autre, et qu’en liquidant les gens en travers de son chemin ne le rapprochera que plus rapidement de son but : être avec elle. Il est clairement obsédé par elle. Malgré que ce soit un meurtrier il fait tout ça avec le cœur, je l’ai trouvé sincère et vrai envers elle. Mais je flipperais total si jamais je tombais sur quelqu’un comme lui, à me suivre partout pour m’espionner. Passons maintenant à Beck et là sa s’annonce plus compliqué. Je l’ai détesté, mais vraiment je l’ai eu en horreur durant tout le livre, alors oui c’est la victime et pourtant je l’ai trouvé aussi « dérangée » que lui. Beck est le genre de personne qui aime avoir le regard sur elle, surtout celui des hommes, en toutes circonstances. Elle recherche à tout prix à avoir des compliments et à être aimé et j’ai trouvé assez pathétique son comportement à toujours se dénigrer pour mieux recevoir. On sent que l’auteur à voulu la dépeindre comme une femme, une petite princesse qui aime se faire désirer, elle aime ce jeu du chat et la souris, elle fera tout pour obtenir ce qu’elle veut et on sent que dès que c’est acquis elle se lasse et prends ses distances pour mieux revenir. J’ai détesté cette emprise qu’elle avait sur Joe. Je l’ai trouvée constamment indécise mais également manipulatrice doublée d’une menteuse, ce qui n’arrange pas ses affaires haha.

Pourtant ne vous méprenez pas j’ai bien aimé ce livre, je ne crache absolument pas dessus mais je ne pense pas que l’étiquette thriller lui aille à merveille. L’auteur à fait du bon travail pour les personnages et l’ambiance générale de l’oeuvre, j’ai également aimé les références livresque qu’elle y fait ce sont des jolis clins d’œil, même si c’était un peu trop long à mon gout par moment et que c’est également trop cru et pas adapté pour un public -16 ans. J’ai également été déçue par la fin que je pense un peu bâclée, justice n’a pas été rendue. Certains passages de l’histoire sont aussi un peu glauque comme « la cage » insonorisée au sous sol de la librairie c’est un peu fou. Pour terminer sur un point positif tout de même, j’ai aimé que ce livre soit sous le point de vue d’un homme et qu’on soit en totale immersion dans sa tête. On sait ce qu’il pense et j’ai beaucoup aimé. Ce n’est pas un livre que je conseillerais directement si on me demandait, mais j’ai passé un bon moment.

Pour la notre je mettrais un 12,5/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s