Death Note (Tomes 1 & 2) – Tsugumi Ōba et Takeshi Obata

CHRONIQUE LIVRE #6 : DEATH NOTE – Tsugumi Ōba et Takeshi Obata

Résumé:

« Peut-on choisir qui doit vivre ou mourir ?

Light Yagami un brillant lycéen découvre le mystérieux carnet d’un dieu de la Mort et son terrible pouvoir : 

tous ceux dont le nom y est inscrit sont condamnés à mourir !

Light en bon justicier, se met en tête de débarrasser la société de tous les criminels et d’instaurer un nouvel ordre moral !

Mais L. un mystérieux enquêteur va se dresser sur sa route. 

Un thriller psychologique implacable ! « 

ADKG-NEW3media-SB

Avis : Je viens de terminer le volume I de la Black Edition de Death Note. J’ai eu l’agréable surprise de constater qu’il regroupait le tome 1 ainsi que le tome 2. Alors que dire de ce manga ? Je n’avais pas relu un manga depuis les « Vanille et Chocolat » que j’ai acheté étant bien plus jeune et sa date vraaaaaiment, vous savez les deux amies sorcières etc ? Enfin bon c’est donc avec plaisir que je me suis replongée dans un manga avec une histoire qui m’intriguait fortement depuis quelques années.

Vous avez donc déjà dû entendre parler de ce manga très très connu qui a été adapté en animé du même nom.

Tout d’abord on fait la connaissance du jeune Light Yagami, un étudiant brillant promu a un avenir dans la police. Son père étant le responsable de la brigade de la police. Un jour d’école il trouve le « Death Note » que le dieu de la mort Ryuk à fait tomber dans le monde des humains. Le death note est un carnet avec des règles simples :

How_to_use_it

Il est désormais le seul à pouvoir décider du sort des vivants et à voir Ryuk. Il va donc se mettre en quête de tuer tout les criminels qui ont un jour fait le mal sur la Terre. Mais très vite cela lui monte à la tête et il se prends pour le maître du monde. La cause commune de la mort des criminels, une crise cardiaque alerte les autorités et Interpol qui pensent à un gang organisé ou un tueur en série qui fait justice soi-même.

L., un ingénieux investigateur, est mit sur l’affaire et il est le seul à pouvoir résoudre cette curieuse enquête. Des rumeurs auprès de l’opinion publique disent qu’un certain Kira, un ange de la mort est descendu parmi les humains afin de rétablir l’équilibre et éliminer tous les criminels recherché. Au fur et a mesure, L. va se rapprocher dangereusement de Light sans pourtant deviner que c’est lui.

Ce manga pose donc clairement la question de si quelqu’un à le droit de décider sur la mort d’autres personnes, comme on peut le lire dès le début du résumé. A-t-on le droit de décider qui vit et qui meurt, même si les noms que Light inscrit sont ceux de criminels ? Une question à laquelle il est compliqué de répondre et qui fait débat dans notre société avec par exemple la question sur l’euthanasie. Un sujet qui divise mais qui est néanmoins très intéressant et qui peux donner envie de creuser.

Niveau caractère des personnages, je n’ai mais alors pas du tout accroché avec Light et ce dès le début. Je le trouve imbu de lui-même et terriblement arrogant. De plus je trouve qu’il est dénué d’émotions, il n’éprouve aucun remords à tuer certaines personnes ce que je n’arrive tout simplement pas à concevoir. Il a peu de morale et est aveuglé par le pouvoir.

Parlons maintenant de L. qui m’a un peu plus séduite je dois le dire. Dès le début, par ses stratagèmes et sa façon de déduire pleins de choses de peu d’indices. Ainsi que sa façon de réfléchir et d’aborder les choses m’a fait penser au fameux et célèbre « Sherlock Holmes » et au docteur Watson que j’ai reconnu en Watari, son acolyte de toujours. L. est très intelligent et ne néglige aucun détail de l’enquête, même minime, ce qui fait de lui un enquêteur hors-pair.

Le tome 1 était un tome introductif à l’histoire, j’ai nettement préféré le tome 2 où l’enquête avance et où il y a plus de rebondissements. L’histoire en général est très intéressante et vraiment excellente. J’ai apprécié le côté enquête, thriller. Les dessins sont bien réalisés, j’ai passé un agréable moment de lecture avec ce manga.

J’ai aimé ma lecture et c’est pour cela que si je tombe par hasard sur le tome 3 je le lirais avec plaisir mais je ne pense pas l’acheter neuf car cela se lit bien trop vite par rapport au prix.

Pour la note je mettrais un : 14/20.

Publicités

4 réflexions sur “Death Note (Tomes 1 & 2) – Tsugumi Ōba et Takeshi Obata

  1. C’est le problème des mangas, un manga c’est 7€ (environ) pour 20 minutes de lecture, ça fait un peu mal, mais sinon c’est toujours agréable, et Death Note fait partie des classiques ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s