Le loup – John Katzenbach

CHRONIQUE LIVRE #2 : LE LOUP – JOHN KATZENBACH

« Trois femmes. Un prédateur. Le meurtre parfait.

« Il était une fois une fillette appelée le Petit Chaperon Rouge. Par un beau matin, elle décida d’apporter un panier de provisions à sa grand-mère, qui habitait au fond des bois.
Vous avez dû entendre cette histoire quand vous étiez enfants. On vous a cependant sûrement raconté la version édulcorée. Dans la version d’origine, l’issue est très différente et beaucoup plus sombre. Vous serez avisées de le garder à l’esprit dans les semaines qui viennent. Vous ne me connaissez pas, mais je vous connais. Je sais que chacune de vous est perdue dans les bois. Et comme la petite fille du conte, vous avez été choisies pour mourir. »

Jordan est étudiante, Karen médecin, Sarah une ancienne institutrice. Elles n’ont apparemment rien en commun. Prises pour cibles par un tueur manipulateur et mégalomane, elles vont éprouver ensemble l’angoisse et la peur »

le loup

Avis:  Bon alors que dire de ce roman qui mine de rien est une petite brique de 476 pages. Et bien mon avis est mitigé et il penche malheureusement plus vers le négatif que vers le positif.

John Katzenbach est un auteur que je ne connaissais pas et j’hésitais entre ce nouveau roman et l’Analyste qui est nettement plus connu mais j’avoue que la couverture et le résumé m’ont pas mal intrigué.

Pour être honnête avant de me décider à l’acheter j’avais lu auparavant des avis sur internet et les notes n’étaient pas terribles mais j’ai voulu me faire mon propre avis n’ayant quasiment jamais eu de coup de cœur pour les livres « en vogue », je me suis donc lancée.

Les avis sur la blogosphère étaient unanimes sur un point : ce n’est pas son meilleur. Certains avis disaient aussi que ce livre était décevant tant dans l’intrigue que dans la forme. Et malgré moi j’ai commencé ce livre avec cette idée en tête. Et cela n’a pas raté.

L’idée de départ de cette oeuvre est ingénieuse. Une réécriture du conte du petit chaperon rouge façon thriller. Qui mêle non pas une mais 3 rousses, victimes potentielles du tueur qui se fait appeler « Le grand méchant loup ». Cela promettait une traque angoissante ou les petits chaperons risquaient de ne pas survivre.

Le livre compte au total 5 points de vue différents ce qui n’est pas dérangeant et ne trouble en rien la fluidité de la lecture. On suit chacun des protagonistes à tour de rôle, leurs vies, leur hobbies, leurs suivis psychologiques, etc…

Malgré le manque cruel de rebondissements, cela se lit très bien, les pages se tournent très vite, la plume de l’auteur est agréable. Il y a en effet pas mal de longueur, l’action est longue à se mettre en place ce qui rend le déroulement de l’histoire peu palpitant et limite un peu ennuyant.

En somme, comme vous avez dut vous en douter j’ai été déçue de ce livre. Je m’attendais à mieux vu la quatrième de couverture très alléchante (sans mauvais jeux de mots haha). Je ne vous recommande pas forcément ce livre, même si je n’ai pas passé un mauvais moment de lecture cela n’a pas non plus été le livre de l’année pour ma part.

Concernant la note je lui attribuerais un 10/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s