NARVALOW CITY SHOW

6804_916461178418463_8108938719796773080_n

Je vous propose un retour sur l’événement « Le Narvalow City Show » qui se déroulait le samedi 4 Juillet à Montreuil dans le 93. C’est un festival hip-hop français indépendant qui a eu lieu de midi à minuit au stade Robert Barran pour la modique somme de 12 euros. De nombreux rappeurs francophones, venus de France et de Belgique, plus ou moins connus était présents à ce festival comme A2H, La Smala, le Gouffre, Vald, la Scred Connexion, Deen Burbigo, Paco, Pand’or, Rocca et j’en passe…

Nous sommes arrivés à 19 heures n’ayant vu la programmation sur l’event facebook que trop tard pour mieux s’organiser et voir les artistes que nous voulions. Après vérification des sacs et des tickets, nous nous sommes installés par terre sur l’herbe du stade pendant le passage de Taïpan, le beau temps était au rendez-vous c’était très agréable et soulageant quand on sait  que l’édition 2014 avait été annulée peu avant le jour de l’évènement pour cause d’intempéries. Les premiers artistes à passer étaient les artistes moins connus et avaient des passages d’environ 15 minutes soit 3 chansons puis en deuxième partie de festival les artistes plus confirmés avaient des passages d’une bonne trentaine de minutes, soit 5-6 chansons. Comme on aurait pu le deviner, Taïpan n’a pas fait l’unanimité avec ses chansons avec des propos parfois à la limite. Vint ensuite Kenyon avec un set carré, ambiançant et frais toujours  dans son style. Puis ce fut le tour de VALD et de son acolyte Celui qu’on blaze AD ainsi que son DJ Inch et nous nous sommes rapprochés de la scène.  C’est la première fois que je le voyais en concert et j’ai vraiment beaucoup aimé. Il a performé des sons phares comme « Vie de cochon », « Shoote un ministre » qui a mis le feu à la foule, « Gizeh » un son sortit peu avant le NCS ou encore le très attendu et polémique « Bonjour » avec lequel il a clos son passage. C’était un des rappeurs que j’attendais le plus avec mon chéri et on n’a pas été déçus. Après le passage de VALD on a décidé de faire un tour parmi les stands de marchandises, il y avait pour tous les goûts ! des tee-shirts, des casquettes… Je me suis donc fait plaisir et j’ai acheté un CD et des verres Narvalow City show pour garder un petit souvenir de cette jolie journée.  Nous avons donc eu la chance de croiser parmi ces stands des rappeurs que nous n’avions malheureusement pas pu voir performer comme Paco, LaCraps… et c’était vraiment très agréable. Nous avons aussi croisé DJ Blaiz, Inch, la Scred Connexion, Swatt’s, P-Pito et bien d’autres. Il y avait également des tentes dressées où l’on pouvait acheter des sandwichs, des boissons ou encore de la bière.Le son était vraiment bon on entendait jusqu’au bout du stade sans aucun problème comme si on était devant la scène.

Nous nous sommes par la suite posés près des barrières à la droite de la scène peu avant l’entrée de Rocca, nous avons donc pu apercevoir VALD, Swift Guad et bien d’autres dans les backstages. Rocca a mis plusieurs dizaines de minutes à monter sur scène et nous avons appris plus tard que celui-ci avait eu un accrochage avec Wira qui était monté sur scène à sa place. Il a ensuite laissé place à la Scred Connexion qui a fait une très bonne prestation, leur chansons ont trouvé écho dans le public qui était déjà chaud.

Enfin j’aurais un seul point négatif à noter de cette journée qui est l’organisation des passages sur scène : il y a eu beaucoup de retard. Et cela a pénalisé les artistes prévus pour la fin du show qui étaient les plus attendus : Kacem Wapalek,  Deen Burbigo et biensur Swift Guad qui  étaient ceux que j’attendais le plus de voir sur scène malheureusement. Ils ont dut se partager les dernières 20 minutes. Deen a interprété « On gère » et son couplet dans « Ailleurs ». Il avait l’air déçu mais il n’avait pas vraiment d’autre choix que d’en faire seulement 2. Ce qui ne me dérangeait pas forcément car Swift Guad a pris le relai en nous faisant son célèbre morceau « Narvalo » puis « J’attends un miracle », un a capella de son tout dernier morceau issu de Vice et Vertu vol 2 intitulé « Fleur de lys » et enfin un dernier « Narvalo » pour clore ce festival haut en couleurs et en rimes. De nombreuses casquettes ont été balancées dans le public pour les plus chanceux d’entre nous (pas moi donc haha). Il a remercié les 3000 personnes présentes pour cet événement indépendant et nous a ensuite promis un NCS encore plus fou l’année prochaine.

Ce que je retiens de ce concert est tout d’abord l’excellent moment que nous avons passés, puis de la très bonne ambiance générale, de très bonnes prestations sur scène de la part des artistes qui avaient pris la peine de venir. D’ailleurs tous les artistes étaient très disponibles et on pouvait facilement les aborder.  Je m’attendais à voir beaucoup moins de filles à ce concert mais j’étais surprise d’en croiser pas mal. Il y avait des gens de tous âges, des très jeunes de 15-16-17ans mais aussi des personnes dans la trentaine voir plus, amoureux de la culture Hip-Hop.

Ce fut un concert inoubliable duquel je ressors avec la voix cassée, le sourire aux lèvres et des souvenirs plein la tête. J’espère vous avoir donné envie de découvrir à votre tour ce festival de rap français auquel je retournerais l’année prochaine sans hésitation. Merci d’avoir lu Narvalo !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s